Compte-rendu KUKAÏ #37

Juin 2022

 

Ce kukaï au vert, dans la Forêt de Soignes (Bruxelles), fut un de mes plus beaux, sinon le plus beau. En tant qu’organisatrice, j’ai dû composer avec les différents agendas chargés et imprévus de dernière minute ; et c’était sans compter avec la météo. Ainsi, je peux dire que la pluie fut le sixième participant à ce kukaï et à double titre car en venant perturber notre lecture de textes anonymement présentés, une feuille contenant trois poèmes fut oubliée. Les trois poèmes présents sur cette feuille ont été tout de même repris ici. La pluie en a décidé ainsi et on peut dire que ces trois-là sont ses choix.

Nous étions 4 adultes (Amel Amar Boumaza, Denise Decoste (bienvenue pour cette première fois), Yumi et moi-même) et 1 enfant (Aline, ma fille, qui participait aussi pour la première fois). Toutes réunies autour d’une table dans la clairière, à partager du sucré, du salé, des jus et surtout nos haïkus, sans oublier le beau poème-cadeau d’Amel.

Inutile de dire que j’ai apprécié énormément les participations d’aujourd’hui car c’est envers et contre tout que nous l’avons fait. En tant qu’organisatrice, je peux dire que j’ai de la chance d’avoir pu compter sur ces participantes d’aujourd’hui. Grâce à ce noyau, je maintiens l’idée d’organiser le kukaï de juin de l’année prochaine au même endroit.

Je rappelle que les thèmes de ce kukaï de juin furent "cerise(s)" (thème imposé proposé par Cristina Manea) et un thème libre. Sans plus attendre, voici le beau palmarès de cet après-midi :

 

3 TEXTES avec 3 VOTES chacun :

En robe bleue

sur fond de ciel bleu

on ne me voit pas

(Aline HUPPEN)

 

Éternel sommeil

promesse d’oiseaux

une pluie d’étoiles

(Amel AMAR BOUMAZA)

 

Boules de fleurs du

cerisier dans la cour

nous manquent

(YUMI)

 

1 TEXTE avec 2 VOTES :

Cerisier dans

le froid, le gong raisonne à

Hasselt

(YUMI)

 

4 TEXTES avec 1 VOTE chacun :

Temps des cerises –

si près de l’enfance

tout d’un coup

(Iocasta HUPPEN)

 

Les cerises rouges –

rouge

la couleur de la vie

(Aline HUPPEN)

 

Un papillon blanc

plus haut que la cime des arbres –

le vent est tombé

(Iocasta HUPPEN)

 

Ma joue frôle

son index qui indique

les lucioles

(YUMI)

 

Un grand Bravo aux trois gagnantes et Félicitations à toutes ! Quel tour de force nous avons pu accomplir, vu les conditions spéciales en cette fin de mois de juin.

 

Je mentionne quand même ici les trois haïkus que, dans notre précipitation, nous avons oubliés à cause de la pluie :

Devant la beauté

Des cerisiers

Se taire comme le chat

(Denise DECOSTE)

 

Rendez-vous sur la jetée

le temps au ralenti

à l’infini

(Iocasta HUPPEN)

 

Yeux doux pour la lune

Regard plisse

Pour le soleil en face

(Denise DECOSTE)

 

À présent, voici trois haïkus offerts en cadeau (comme à l’accoutumée maintenant, au Kukaï de Bruxelles) et un poème sans rime :

Milieu de régime –

ce nuage ressemble

à une couque aux raisins

(Iocasta HUPPEN)

 

Sommet des montagnes

Ouvrir son esprit

Écoulement intérieur

(Denise DECOSTE)

 

Poursuivant un léopard

voilà enfin

les lucioles

(YUMI)

 

Cette chanson

Cette chanson nous sauve.

C'est la lueur de la nuit...

au milieu du désert

source de larmes

serment du cœur

pluie inattendue

C'est  ce (je t'aime)

Qui ne cesse de croiser nos pas

ouvre un chemin

Peut-être dans les profondeurs

perturbe la tempête

Révèle la fuite du fleuve dans les veines du temps

Vers l'océan d'amour et de silence

Cet estuaire qui nous en fait les gardiens...

(Amel AMAR BOUMAZA, Bruxelles août 2020)

 

Et je termine ce compte-rendu très riche, avec les deux poèmes brefs qui ont obtenu le plus de likes sur ma page FB lors d’un exercice d’écriture d’après photo :

God Save the Queen!

pour les cent ans d’Elisabeth

p’tit Louis s’entraîne

 

mille pissenlits –

du bout de ses doigts s’envole

son unique vœu

(Anne DEALBERT)

Bravo Anne !

 

Le prochain kukaï aura lieu le 8 octobre. Attention : il débutera à 10h30 pour se terminer à 17h30. Ce sera un kukaï un peu spécial. Voici déjà le programme : une promenade dans le centre de Bruxelles (pour pouvoir écrire les haïkus qui seront présentés au kukaï par après) + un repas à La Fleur en papier doré + le kukaï au même endroit, Salle Vrebos. Pas de thème imposé cette fois car il sera remplacé par notre balade.

Avant le mot de la fin, un grand merci à Yumi pour les beaux marque-pages offerts !

Il ne me reste qu’à vous souhaiter de passer un bel été !

 

We love (so much) haiku!

Iocasta Huppen

__________________________________________________________________________________________________________

Mars 2022 - Kukaï 36
De gauche à droite debout: Roy, Cristina Manea, Jacques Michonnet et Rudy Smets
De gauche à droite assises: Iocasta Huppen, Marie Derley, Marie-France Evrard et Françoise Gabriel.

Résultats KUKAÏ #36
 
Mars 2022
 
Pour commencer, voici les haïkus apportés en cadeau et lus à voix haute:
 
petite chirurgie
l’iso-bétadine sur la gaze –
le jaune des narcisses
 
(Marie DERLEY)
 
 
rue en fête
pour sa promenade
les cerisiers en fleur
 
(Marie-France EVRARD)
 
 
jour du printemps –
une coccinelle s’abrite
sous la plante sèche
 
(Françoise GABRIEL)
 
 
Série : Printemps
 
Printemps 2016 –
je laisse fleurir malgré tout
mes plus belles pensées
 
Printemps 2020 –
ne laisser fleurir
que ses plus belles pensées
 
Printemps 2022 –
guetter
la moindre belle pensée
 
(Iocasta HUPPEN)
 
 
les oiseaux en carotte
poème ou
snack asiatique ?
 
(Cristina MANEA)
 
 
soleil glacé
au vent d’est gonfle sans trêve
de funestes rumeurs
 
(Jacques MICHONNET)
 
 
Le conteneur jaune
Un livre rouge :
La guerre et la paix – Léon Tolstoï
 
(Roy)
 
 
traverser le parc –
la douceur printanière
sur tous les visages
 
(Rudy SMETS)
 
 
Et je poursuis avec les haïkus lus de façon anonyme pour lesquels nous avons voté. Les thèmes furent: un thème libre et "narcisse (jonquille ou autre sens)" thème proposé par Françoise Gabriel :
 
2 POEMES avec 3 VOIX :
 
une clairière aux narcisses
– vite, un selfie !
 
(Cristina MANEA)
 
rendez-vous
caché derrière son dos
un bouquet de printemps
 
(Marie-France EVRARD)
 
 
6 POEMES avec 2 VOIX :
 
bise de nord est
la flottille de pétales
envahit l’étang
 
(Jacques MICHONNET)
 
télétravail
je n’entends plus les oiseaux
sur le chemin du travail
 
(Marie DERLEY)
 
parfait Narcisse –
elle dit à son copain
qu’elle va le planter
 
(Marie DERLEY)
 
boîte à livres
l’odeur du vieux papier
soudain libérée
 
(Rudy SMETS)
 
fin du voyage –
sur le quai
m’attend la lune
 
(Rudy SMETS)
 
Sirène d’ambulance
Pas dans l’escalier
Battements de cœur
 
(Roy)
 
 
6 POEMES avec 1 VOIX :
 
lignes de vie
sur l’écorce du sequoia
poser la main
 
(Rudy SMETS)
 
poupée russe
la plus grande engloutit
une à une les petites
 
(Marie DERLEY)
 
vieux miroir
il réfléchit un visage
inconnu
 
(Jacques MICHONNET)
 
la pelure d’orange
du parking souterrain
– senteur souveraine
 
(Françoise GABRIEL)
 
L’écume des limaces
Le matin sur la terrasse
Nuit blanche
 
(Roy)
 
larme discrète
la chanson préférée
de son père
 
(Marie-France EVRARD)
 
 
Bravo et Félicitations à toutes et à tous !
 
 
Je reprends aussi ici deux textes envoyés :
 
Bouquets de nuages
Bleu turquoise
Dentelés de crépuscule
 
(Denise Decoste)
 
Vague après vague
l’écume purifie les idées noires
– sérénité retrouvée
 
(Cécile Marsal)
 
Merci à toutes et à tous pour votre participation !
 
Le prochain kukaï aura lieu le 25 juin 2022, à partir de 14h30 et jusqu'à 18h00 environ en Forêt de Soignes (RV sur le Parking près des Etangs des Enfants noyés). Les thèmes au choix seront : un thème libre et/ou le thème imposé "cerise(s)", thème proposé par Cristina Manea.
 
Bon printemps à toutes et à tous !
 
We love haiku!
Iocasta Huppen
 

__________________________________________________________________________________________________________

Illustration: Lee White

Compte-rendu KUKAÏ #35
 
Décembre 2021
 
C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé les fidèles participant.e.s au Kukaï de Bruxelles, en ce jour de décembre. Merci d’avoir été là. La situation sanitaire, à nouveau très anxiogène, a fait que nous nous sommes retrouvé.e.s en petit comité, à sept. J’ai nommé : Alain Henry, Umé, Valérie Carro, Cécile Marsal, Françoise Gabriel, Jacques Michonnet et moi-même.
 
Avant de poursuivre avec le palmarès de cet après-midi, je tiens à dédier les poèmes brefs de ce soir à Serge Tomé, un des participants des débuts et qui à l’heure qu’il est, se retrouve en soins intensifs pour cause de covid. Courage, Serge ! Nous sommes de tout cœur avec toi !
 
Pour commencer, voici les haïkus apportés en cadeau et lus à voix haute. Je les ai repris ici par ordre alphabétique de la première ligne :
 
Bientôt le Réveillon
"crevettes décortiquées au Maroc"
attendent pour l’apéro.
 
(Valérie Carro)
 
branche secouée
soudain la neige
dans mes cheveux
 
(Alain Henry)
 
Briser le daïkon*
en écoutant les nouvelles
des frustrations
 
* Le daïkon est un grand radis blanc originaire du Japon.
 
(Umé)
 
Brume sur la route du travail
Soudain une grande dame s’agite
Bonjour Éolienne !
 
(Cécile Marsal)
 
faim d’automne
le rouge-gorge emporte
la dernière baie
 
(Françoise Gabriel)
 
nuit de Noël
autour du sapin
la maison ne dort que d’un œil
 
(Jacques Michonnet)
 
Un parfum d’hiver
dans les cheveux de la belle
premiers flocons
 
(Iocasta Huppen)
 
 
Et je poursuis avec les haïkus lus de façon anonyme pour lesquels nous avons voté. Les thèmes furent: un thème libre et "sapin de Noël" thème proposé par Valérie Carro.
 
1 POÈME avec 4 VOIX :
 
averse hivernale –
en tas devant la banque
tout l’or du gingko
 
(Françoise Gabriel)
 
 
1 POÈME avec 3 VOIX :
 
pluie hivernale –
la grimace de l’homme
sur la trottinette
 
(Françoise Gabriel)
 
 
5 POÈMES avec 2 VOIX :
 
Chocolat chaud
te savourer longuement
dimanche de neige
 
(Iocasta Huppen)
 
 
Vitre embuée
elle, un cœur
lui, une b…
 
(Iocasta Huppen)
 
 
guirlande de noël
relire le mode d’emploi
du timer
 
(Alain Henry)
 
 
sur le sapin de Noël
la toile d’araignée
d’Halloween
 
(Alain Henry)
 
 
Tout beau
tout paré
ça sent le sapin
 
(Iocasta Huppen)
 
 
4 POÈMES avec 1 VOIX :
 
petit devant et grand derrière
deux petits frères
apportent un sapin
 
(Umé)
 
 
Halo de lumière, la neige,
Sur la nature endormie
Vite, vite, vite, qu’elle se réveille !
 
(Cécile Marsal)
 
 
Vintage de la tête aux pieds
devant un tableau
un trou dans ses bas nylon
 
(Valérie Carro)
 
 
escalade du sapin –
la pluie croise
l’écureuil tête en bas
 
(Françoise Gabriel)
 
 
Bravo et Félicitations à toutes et à tous !
 
Je reprends aussi ici les deux textes envoyés par Denise Decoste, que je remercie :
Joie de Noël / Parfum sucré / Goût de Vanille et de Kénêp
Sapin de Noël / Nuit étoilée / Liberté caressée
 
Avant de conclure, je tiens à remercier vivement toutes celles et tous ceux qui ont participé au moins une fois au Kukaï de Bruxelles (en présentiel ou virtuel) et surtout celles et ceux qui ont continué à être de la partie malgré l’actualité. Continuez à bien prendre soin de vous !
 
Le prochain kukaï aura lieu le 26 mars 2022, même heure (14h30 - 17h30) même lieu (La fleur en papier doré, Salle Vrebos). Les thèmes au choix seront : un thème libre et/ou le thème imposé "narcisse (jonquille ou autre sens)", thème proposé par Françoise Gabriel.
 
Passez de très belles fêtes de fin d’année !
 
We love haiku!
Iocasta Huppen

__________________________________________________________________________________________________________

Photo via le Web.

Compte-rendu Kukaï #34
 
Novembre 2021
 
Après-midi de pluie et de bonne humeur aujourd’hui au kukaï. J’ai adoré vous retrouver, les ami.e.s ! Deux empêchements parmi les inscrit.e.s et c’est à dix que nous nous sommes retrouvé.e.s par les temps qui courent. Voici donc les participant.e.s de cet après-midi : Jacques Michonnet, Françoise Gabriel, Rudy Smets, Roy, Alain Henry, Marie Derley, Valérie Carro, Marie-France Evrard, Cécile Marsal et moi-même.
 
D’abord nous avons lu à voix haute nos haïkus, senryus et tercets apportés en cadeau et nous avons pu profiter ainsi d’un moment convivial. J’ai remarqué que cela a beaucoup plu ; à refaire. Voici donc nos haïkus-cadeaux par ordre alphabétique de la première ligne :
 
Beaujolais nouveau
putain, que la lune est ronde !
 
(Iocasta Huppen)
 
 
Café du matin
la tranquillité
engloutie par l’aspirateur
 
(Rudy Smets)
 
 
Délicatement
il déshabille
le mannequin
 
(Alain Henry)
 
 
Drache nationale
la pluie joue
le réveille-matin
 
(Cécile Marsal)
 
 
Euros en chocolat
regardant la pluie froide
je dilapide
 
(Marie Derley)
 
 
Jardin sans fleurs
une rose jaune
bronze au soleil
 
(Roy)
 
 
Plic, ploc, plic, ploc
ploc, plic et ploc réplique
la gouttière
 
(Jacques Michonnet)
 
 
Premier dimanche d’octobre
de la pluie, de la pluie
oh ! encore de la pluie
 
(Valérie Carro)
 
 
Presque l’heure d’hiver
posée sur la souris
ma main tente un moustique
 
(Françoise Gabriel)
 
 
Tête sur l’oreiller
j’entends le murmure
des étoiles
 
(Marie-France Evrard)
 
 
Voici à présent les haïkus, senryus et tercets pour lesquels nous avons voté en les lisant de façon anonyme. Les thèmes furent : "la pluie" et/ou un thème libre.
 
2 POÈMES exæquo avec 4 VOIX :
 
Dans le panier à linge
un papillon de nuit
je me souviens de sa robe
 
(Valérie Carro)
 
 
sous l’orage
"Le Monde"
sur la tête
 
(Alain Henry)
 
 
1 POÈME avec 3 VOIX :
 
route de nuit
la lune accrochée
au coin de l’œil
 
(Rudy Smets)
 
 
1 POÈME avec 2 VOIX :
 
Premiers froids –-
du safran des Indes
infuse dans ma tasse
 
(Iocasta Huppen)
 
 
7 POÈMES avec 1 VOIX :
 
dernier train du soir –-
dans la vitre qui s’en va
la pluie sur ses yeux
 
(Marie Derley)
 
 
une portée d’oiseaux
avant le départ
–- câble à haute tension
 
(Françoise Gabriel)
 
 
regard perdu
son soleil en miettes
sur le trottoir mouillé
 
(Jacques Michonnet)
 
 
bondissante pluie
entremêlée de grêle
–- tam tam sur la bâche
 
(Françoise Gabriel)
 
 
sur la fenêtre
un fleuve et ses rivières
demi-sommeil
 
(Jacques Michonnet)
 
 
feu vert
des trottinettes sur
les chapeaux de roues
 
(Marie-France Evrard)
 
 
Il pleut
Le canard a pour abri
Le bassin d’eau
 
(Roy)
 
 
Bravo et Félicitations à toutes et à tous ! Vos poèmes sont très bons ; comme d’habitude, j’ajouterais.
 
Le prochain kukaï aura lieu le 11 décembre, même heure (14h30 - 17h30) même lieu (La fleur en papier doré, Salle Vrebos).
Les thèmes au choix seront : un thème libre et/ou "sapin de Noël", thème proposé par Valérie Carro.
 
À bientôt. Prenez soin de vous ! 
 
We love haiku!
Iocasta Huppen