Différentes formes de poèmes courts :

- le senryūexprime un sentiment personnel, comique, parfois moqueur, ironique, notant une situation de la vie courante; 

- le tercet; est remis au gout du jour avec l’exercice du haïku; contrairement au haïku, le tercet (proche de la forme du haïku) est une forme beaucoup plus libre, répondant aussi à quelques règles d'écriture, mais beaucoup plus permissives; toutes les thématiques peuvent être abordées;

- le gogyoka; forme de poésie japonaise créée par E. Kusakabe dans les années '50, afin de se libérer des contraintes imposées par le tanka; l'unique contrainte consiste dans le fait qu'il comporte cinq lignes; en 2008, Kusakabe a établi que le gogyoka peut s'écrire, de temps en temps, sur quatre ou six lignes ; dérivé du gogyoka, il y a aussi le gogyoshi, créé par Taro Aizu, poète japonais contemporain; contrairement au gogyoka, le gogyoshi ne s’écrit que sur cinq lignes ; le gogyoshi doit avoir un titre;

- il existe d’autres genres de poèmes en cinq lignes dans le monde, à savoir : le renku, le cinquain, le limerick, le pentastiche, le stichou, etc.; ils ont chacun leurs règles et leurs particularités;

- le haïbun; un texte en prose (journal de voyage, roman) dans lequel sont insérés des haïkus;

- le haïga; fin mélange entre un haïku et une peinture;

- le haïshacombine un haïku et une photo, l'un complétant l'autre;

- le scifu; pratiqué pour écrire des textes de science-fiction, un genre très particulier;

- le poème bref; contient entre 7 et 10 lignes; dans cette catégorie il y a le quatrain;

- la phrase poétique; quasiment un haïku ou un tercet, écrits sous forme de phrase, comme une pensée; un chapitre contenant des phrases poétiques peut être retrouvé dans mon recueil "Etats d'âme", éditions L'Harmattan, 2018; https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=59725