Ma relation avec les papillons

 

Demain l'été -
le papillon quitte un instant
ses rondes amoureuses

 

Un adorable papillon vulcain, rencontré dans le Parc de la Sauvagère à Bruxelles. 

(le 20 juin '16)

 

Nov. '15, Parc de la Sauvagère, Bruxelles

Papillon Vulcain

en ce novembre doux la brise

caresse son duvet

 

Iocasta Huppen - Nov. 2015

Par une journée chaude dans le Val d’Arolla, après une brève ascension, lors d'une pause au soleil, ma peau salée attire deux papillons. Une poudre dorée recouvre leurs ailes marron avec quelques tâches orange.

L’un d’eux s’attarde sur ma cuisse et mon pied. C’est un drôle de sentiment de servir de nourriture à un papillon. Après une première phase pendant laquelle je suis à l’écoute des sensations sur ma peau, vient la phase d’osmose avec l’insecte. Je n’ose plus bouger le laissant se sustenter, ressentant comme de petits baisers.

Il quitte ma peau pour une herbe haute et douce des vallées. J’approche ma main comme pour ne pas le laisser s’en aller. Et il s'accroche le plus naturellement du monde à mon doigt. Il restera là une bonne partie du chemin escarpé du retour.

Finalement, il s'envole me laissant avec la sensation de le sentir encore un petit moment au bout du doigt.


Dans mon regard
une joie d’enfant qu'il m'ait choisie -
petit bonheur

 

Iocasta Huppen - Eté 2015