Le haïku est une forme poétique très codifiée, d'origine japonaise et dont la paternité, dans son esprit actuel, est attribuée au poète Bashô Matsuo (1644-1694).

En 1891, Masaoka Shiki (1867-1902) créé le mot haïku qui est la contraction de deux mots : "haïkaï", ce qui signifie "amusement" (forme antérieure développée par Sōkan au xvie siècle et qui parle de moments drôles, légers, parfois frivoles et grivois) et "hokku", ce qui veut dire "court".

Les haïkus ne sont connus en Occident que depuis le tout début du XXe siècle.

La personne écrivant des haïkus est appelé haijin, ou haïkiste

 

Ma définition du haïku: le haïku est une feuille dans le vent, un oiseau qui chante dans l’arbre sur le chemin, la lumière dans les gouttelettes d’une fontaine. Le haïku est tout ceci et plein d’autres moments encore. Le haïku est un moment éphémère, saisi avec un regard  ému et transmis humblement, avec amour.